Articles 2021
Retraite progressive du dirigeant travailleur indépendant ou salarié

Retraite progressive du dirigeant travailleur indépendant ou salarié

La retraite progressive (anciennement retraite partielle) est la possibilité d’exercer une activité à temps partiel tout en percevant une partie de sa retraite. L’avantage est de pouvoir augmenter son nombre de trimestres pour partir à la retraite à taux plein. 

A qui s’adresse la retraite progressive ?

Ce dispositif de la caisse de retraite s’adresse aux dirigeants non-salariés dans la mesure où ils réduisent leur rémunération ainsi qu’aux salariés

Ils doivent justifier d’un minimum de 150 trimestres, avoir atteint l’âge de 60 ans et exercer à titre exclusif une activité artisanale ou commerciale.

Les professions libérales et les dirigeants d’entreprise qui dépendent du régime général des salariés en tant que mandataire social (gérant minoritaire ou président de SAS) ne peuvent pas bénéficier de la retraite progressive.

Quel montant perçoit-on à la retraite progressive ?

Le montant de la pension de retraite est calculé en fonction de la diminution des revenus professionnels. Si le dirigeant ou le salarié diminue ses revenus de 50%, la pension de retraite sera de 50%.

La durée globale de travail à temps partiel doit représenter entre 40 % et 80 % de la durée de travail à temps complet.

Le montant des revenus pris en compte est la moyenne des revenus actualisés des 5 années précédant la demande de retraite progressive.

Le dirigeant d’entreprise ou le salarié qui bénéficie de la retraite progressive se voit créditer de la même fraction de retraite complémentaire que celle dont il bénéficie dans le régime de base.

Le versement de la retraite progressive débute le premier janvier qui suit la demande. Pendant 18 mois le dirigeant perçoit la moitié de sa pension de retraite à titre provisionnel.
Au premier juillet de l’année suivante, la caisse de retraite ajustera le montant versé en prenant en compte les revenus de l’année précédente et la moyenne des revenus professionnels des 5 dernières années précédant la demande de retraite progressive.

Le bénéficiaire de la retraite progressive continue de cotiser et d’acquérir des droits en travaillant. Sa pension de retraite sera recalculée au moment du départ en retraite en intégrant les droits acquis durant cette période de transition.

Retraite progressive ou cumul emploi-retraite de base ?

La retraite progressive permet un départ à la retraite 2 ans avant l’âge légal.

Si le dirigeant non salarié, ou le salarié a déjà acquis le nombre de trimestres correspondant au taux plein, il est plus avantageux pour lui de cumuler en totalité pensions et revenus d’activité dans le cadre du dispositif de cumul emploi retraite. 

Dans le cas contraire, la retraite progressive est plus favorable puisqu’elle permet de continuer à acquérir des trimestres supplémentaires.

Retraite expertise vous accompagne dans toutes vos démarches, n’hésitez pas à nous contacter au 04 91 67 59 16 ou rendez-vous sur notre site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.