Articles 2021
Quels primes et salaires comptent pour valider des trimestres pour votre retraite ?

Quels primes et salaires comptent pour valider des trimestres pour votre retraite ?

Une bonne partie de votre salaire est constituée par les primes ? Vous vous posez des questions sur votre future retraite ? Retraite expertise à Marseille vous répond ! 

Les salaires et assimilés

L’ensemble des éléments soumis à cotisations est appelée “assiette“. 

L’assiette se compose du salaire à proprement parlé mais également : 

  • Des majorations de salaire (heures supplémentaires, heures de nuit…),
  • Des rappels de salaire, 
  • Des indemnités de congés payés, de fin ou rupture de contrat,
  • Des pourboires et commissions.
  • Des compléments de salaire (Indemnité de non concurrence, versement du compte épargne-temps, RTT…).

Tout ceci est pris en compte pour le calcul des trimestres pour votre retraite. 

Les primes, indemnités et gratifications diverses

Dès lors que des cotisations salariales sont ponctionnées sur les primes, vous cotisez automatiquement pour la retraite. Cela fait partie de votre salaire brut

Les primes génèrent aussi des points de retraite complémentaire

Quelle que soit la nature de ces primes : de rendement, d’ancienneté, d’assiduité, de fin d’année, de vacances, de pénibilité, pour travaux dangereux et insalubres, d’astreinte, de bilan, de mariage, de treizième mois…, elles constituent des compléments de salaire.

Ainsi, même si vous avez été en arrêt maladie pendant une année entière, vous pouvez voir figurer sur votre relevé de carrière un trimestre cotisé en raison par exemple d’une prime de treizième mois.

Les sommes non soumises à cotisations

Certains avantages perçus ne valident pas de trimestres. C’est le cas des frais professionnels (indemnité de repas, tickets restaurant), des sommes versées au titre de l’épargne salariale (intéressement, prime de participation…), la contribution de l’employeur aux chèques vacances, à la mutuelle (lorsque les garanties revêtent un caractère obligatoire).

Les indemnités de licenciement sont elles aussi exonérées de cotisations dans la limite de deux fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), soit 82 272 € en 2020.

Retraite Expertise vous accompagne pour mettre en place sereinement votre retraite dans les meilleures conditions, prenez rendez vous en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.