Articles 2021
Pension de réversion du conjoint survivant

Pension de réversion du conjoint survivant

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite que touchait un retraité, qui peut, sous certaines conditions, bénéficier au conjoint survivant ou aux enfants du défunt si celui-ci était fonctionnaire. Les nombreuses réformes des retraites font qu’il est difficile de s’y retrouver, c’est pourquoi Retraite expertise vous accompagne dans vos démarches. 

Quelles sont les conditions pour obtenir une pension de réversion ?

Le mariage des concubins est un prérequis pour pouvoir prétendre à une pension de réversion.
Il faut savoir que le pacs n’ouvre pas de droit à la pension de réversion.

La pension de réversion peut être accordée même si le défunt conjoint n’avait pas encore pris sa retraite ou atteint l’âge minimal de départ à la retraite.

Par contre, il faut avoir au minimum 55 ans au décès de son conjoint pour bénéficier de la pension de réversion.

Pour être admissible au versement de la pension de réversion, vos ressources ne doivent pas excéder un plafond annuel brut de 21 112 €  si le demandeur de la pension de réversion vit seul, et 33 779 € s’il vit de nouveau en couple. 

Quel sera le montant de votre pension de réversion ? 

Le montant de votre pension de réversion correspond à 54% de la retraite de base.

La pension ne tient pas compte des éventuelles majorations dont le conjoint décédé bénéficiait.

Si le retraité défunt était fonctionnaire, la pension de réversion sera de 50%, par contre elle ne sera pas soumise à un plafond de ressources mais ne peut pas/ plus être versée si le bénéficiaire vit à nouveau en couple.

Quelle démarche est à faire pour bénéficier de la pension de réversion ?

Vous pouvez faire une demande de pension de réversion, par courrier ou en remplissant un formulaire en ligne (si votre conjoint avait une activité salariée, agricole, libérale, artisanale, commerciale ou culturelle) / ou un formulaire spécial si votre conjoint était fonctionnaire.

Le formulaire doit être adressé à l’organisme de la dernière activité professionnelle du conjoint (ou ex-conjoint) décédé.

Vous pouvez également créer un compte sur Info Retraite pour visualiser les régimes auxquels le défunt a cotisé. Il vous sera demandé la photocopie d’actes officiels : acte de naissance, acte de décès, livret de famille, carte d’identité, relevé d’identité bancaire…

Pour vous accompagner dans ces moments difficiles, Retraite expertise met tout son savoir-faire et son expertise à votre disposition. Contactez-nous au 04 91 67 59 16. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.