Entreprise / RH

Ensemble parlons retraite ! Vos salariés se posent de nombreuses questions…

Aménager la fin de carrière des seniors est un enjeu majeur pour les entreprises. Le départ non préparé d’un salarié, d’un cadre ou d’un dirigeant est un risque certain de rupture dans les fonctions occupées, ainsi que la disparition de compétences ou de savoir, avec à la clé une perte de chiffre d’affaires. Ensemble parlons retraite et préparons le départ de vos salariés !

Pour vos collaborateurs, la retraite est un sujet qui apporte de nombreuses interrogations. Pour le salarié, l’approche de la retraite induit un changement certain, avec notamment le changement du rythme de vie et une transition indéniable en termes de budget : c’est une période charnière qu’il faut préparer au mieux. Une bonne préparation passe par une fin de carrière maîtrisée et documentée, que le futur retraité soit un cadre ou non.

Aménager la fin de carrière de vos salariés

De plus, le taux de remplacement, c’est-à-dire la part de la pension de retraite par rapport au dernier salaire, est de plus en plus faible. D’où l’importance de ne pas attendre la fin de carrière de vos salariés pour aborder la question de la retraite. Pour bien faire, on estime que la fin de carrière et la retraite sont des sujets qu’il faut aborder avant 50 ans pour en optimiser la préparation.

Avec 41 caisses de retraite différentes, les salariés ne disposent pas toujours des bonnes informations et la majorité d’entre eux estiment qu’ils ne connaissent pas le montant réel dont ils bénéficieront à la retraite (source IPSOS). C’est pour cela que l’entreprise joue un rôle majeur dans l’accompagnement en fin de carrière, en prévision de la retraite.

Anticiper la retraite pour éviter les surprises

L’information sur la retraite par le biais de l’entreprise est essentielle. Même si le salarié décide de s’informer seul par ses propres moyens, votre entreprise a tout intérêt à communiquer autour de la retraite et à informer le futur retraité sur les perspectives à venir pour la fin de sa carrière et pour les droits auxquels il peut prétendre.

L’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans mais s’il le souhaite, le salarié peut partir avant, en fonction du nombre de trimestres cumulés.

Pour permettre à vos salariés d’anticiper la retraite et leur éviter des surprises, vous pouvez miser sur deux types de préparations :

  • Préparation administrative 

Elle est indispensable. Bien souvent, cette étape est prise à la légère par de nombreuses personnes. Si bien qu’un grand nombre se dit « On a tout le temps pour y penser !» et se retrouve le moment venu avec une foule d’informations manquantes. Ce type de situation peut générer beaucoup d’angoisse et le temps pour répondre à ces questions est court. La préparation administrative permet au salarié de bénéficier d’un meilleur accompagnement, comme le prévoit la Loi Sénior de 2009 qui rend obligatoire la mise en place d’un « plan Senior » pour les entreprises de plus de 50 salariés. Ce plan comprend par ailleurs un volet « préparation et accompagnement à la retraite », pour répondre à toutes les questions du salarié. 

  • Préparation financière

Cruciale également ! Pour l’optimiser, vous avez la possibilité de mettre en place une journée d’information ou de planifier une réunion pour évoquer le bilan retraite. En sensibilisant vos salariés, vous leur donnez l’opportunité de mieux se protéger et de penser à toutes les éventualités pour la préparation de la retraite.

Préparer la retraite des salariés : un avantage pour recruter

Le départ d’un salarié en retraite signifie très souvent la perte de savoir-faire. Pour remédier à ce type de situations perturbantes pour l’entreprise, il existe des contrats dans lesquels le futur retraité peut transmettre ses connaissances à un salarié plus jeune : c’est le contrat de génération. La transition se fait en douceur pour l’entreprise comme pour le futur retraité.

De la même façon, beaucoup d’entrepreneurs rencontrent des difficultés à recruter et à retenir les meilleurs profils au sein de la société. Pour limiter la perte de savoir-faire lors d’un départ en retraite, l’épargne retraite peut faire partie d’éléments à mettre en avant et à intégrer à une politique de rémunération attractive et avantageuse